Jacques Després

Il devait être joaillier, comme le voulait la tradition familiale. C’est donc clandestinement qu’il intègre les Beaux Arts au début des années 1990. Quelques années plus tard, clandestin toujours, Jacques quitte la rive des arts reconnus pour s’embarquer vers l’imagerie numérique, une technique encore balbutiante qu’il apprend à maîtriser totalement avant d’élaborer cet univers personnel dépouillé à l’extrême et saturé de sens. Au fil des ans, il est amené à travailler dans des domaines aussi variés que l’animation, le jeu ou la scénographie.

Son Livre des grands contraires philosophiques, (avec Oscar Brenifier) paru chez Nathan devient rapidement un best-seller traduit dans plus d’une vingtaine de pays, adapté en série animée pour la télévision. En pub, il a réalisé de très belles campagnes notamment pour Flamigel, La Poste, Orange ou Bruneau, entre autres.