« The Shadow Jumper » de Matthieu Méron

Charlotte a quatre ans et souffre d’une maladie de peau appelée EPP – protoporphyrie érythropoïétique, une maladie génétique très rare qui rend sa peau sensible à la lumière bleue, elle ne peut pas rester au soleil !

Le réalisateur Vincent Gibaud et l’illustrateur Matthieu Méron, ont créé une aventure épique, vue du côté de Charlotte…
Avec ses couleurs très contrastées, le jaune et le bleu, qui viennent souligner cette image très manichéenne entre lumière et obscurité, Matthieu Méron déploie sa palette lumineuse pour marcher et danser avec la petite fille et la guider vers la lumière en douceur, confiance et sécurité.